Festival des solidarités

Depuis 20 ans, le Festival des Solidarités offre un espace à toutes celles et ceux qui souhaitent montrer les solidarités en action sur leur territoire.

En 2018, il se tiendra du 16 novembre au 2 décembre.

https://www.festivaldessolidarites.org/

Le Festival des Solidarités en quelques mots

Chaque année en novembre, des milliers de personnes organisent pendant deux semaines des événements conviviaux et engagés pour parler de solidarité, du local à l’international.

Partout en France, une grande diversité d’acteurs s’engage au quotidien pour faire changer les choses à leur niveau : des associations, des établissements scolaires, des collectivités, des structures socio-culturelles, des acteurs d’économie sociale, des citoyen•ne•s,…

Une fois par an, ce grand temps de mobilisation leur permet d’aller à la rencontre des citoyen•ne•s, pour réfléchir ensemble et les inviter à devenir acteurs d’un monde plus juste, solidaire et durable. En 2018, le Festival des Solidarités se tiendra du 16 novembre au 2 décembre.

Nîmes-en-Transition partenaire du CAUE

Le CAUE assure, dans le cadre d’un service public de proximité et d’une offre à la fois culturelle, pédagogique et technique, la conduite des 4 missions :

  • réfléchir à son habitat
  • aménager sa commune
  • découvrir et transmettre
  • se former

L’ assemblée du 22 mai à laquelle participeront Marie-Pierre et Christophe, a objectif est de favoriser un travail collaboratif entre :

–  les élus de l’ensemble des communes gardoises (180 sur 353 ont délibéré à ce jour pour être représentées)

– des personnalités désignées par des associations avec qui le CAUE30 travaille généralement dont notre collectif.

Ces représentants seront amenés à oeuvrer ensemble tout au long de l’année avec l’équipe du CAUE pour susciter ou mettre en valeur des initiatives durables sur le territoire gardois en terme d’aménagement, de projets citoyens, de patrimoine, réfléchir sur des thématiques par le biais de commissions et restituer leurs travaux sous les formes les plus adaptées (expositions, publications, albums, concours etc.).

Territoire-en-Transition au festival de Thau

Le collectif Nîmes-en-Transition est invité à s’associer à l’initiative de WAKO production et R-d’évolution qui préparent la prochaine rencontre Territoire-en-Transition du 20 au 22 juillet, dans le cadre du festival de musique de Thau, à Mèze dans l’Hérault.

 

Voici leur proposition d’implication et de pistes d’actions : 

Cela fait quelques années que les acteurs et actrices de la Transition locale (Occitanie) se retrouvent lors d’événements publics, de convergence, de réflexion et de démonstration de solutions concrètes de transition dans différentes thématiques correspondant à nos besoins fondamentaux que nous devons reprendre en main (préserver la biodiversité, se nourrir, se loger, se déplacer, l’énergie, échanger, s’informer, savoir-faire…).

La dernière rencontre dénommée Territoire-en-Transition, il y a environ une année, à réuni 60 organisations représentant une centaine de personnes. Nous sommes restés en lien et développons cette dynamique au travers d’un site dédié et de mailing-list par thématique.

http://lamaisondelenergie.org/TerritoireEnTransition/wakka.php?wiki=PagePrincipale

A la fin de cette rencontre nous avons validé de tous nous revoir mais cette fois en mettant en parallèle à ce contenu réflexif, la rencontre avec le large public, justement « non-convaincu ».

Les valeurs et le cadre du festival de Thau représentent  une occasion idéale pour cette dynamique de lancer un appel dans son réseau afin de se retrouver pour avancer sur les thématiques et de rencontrer et sensibiliser le public du festival.

Nous pourrions axer cette rencontre sur le thème de la biodiversité avec un grand cercle dédié animé par des acteurs de la biodiversité locale ainsi qu’un atelier technique (piste : inscription de projets citoyens de sensibilisation et de protection de la biodiversité dans les politiques locales grâce aux Plans Climat Air-Énergie Territoriaux (PCAET).

 

PISTES de PROPOSITION D’ACTIONS CONCRÈTES

* Animation de temps d’échanges sous le dôme par thématique avec la présence d’acteurs de terrain : Biodiversité, Climat et Energies, Déchets, co-créer et co-élaborer ;

* Espace « outil collaboratif » ouvert à l’extérieur (éventuellement dans un conteneur) ;

* Mise en place d’un Tchaï-shop (boissons originales, froid et chaud le matin et le soir avec utilisation de plantes sauvages) ;

* Proposition de stand commun le long d’un conteneur à coté du Tchaï-schop, d’un stand commun Territoire-en-Transition ;

* Idée de rapprochement avec les éco-dialogues et utilisation de la salle pour des sessions d’avancées vers des scénarios partagés de la transition du territoire sur des thématiques données.

 

 

CR Réunion du 27 avril

1- La journée du forum du 7 avril.
Création de commissions. Idée de faire du collectif (travail en plénière 2h maxi suivant une méthodologie qui a fait ses preuves, Méta plan) pour certains points.
Pour l’inscription dans les commissions thématiques et pour les événements un pad sera proposé dans la semaine.

Commissions de fonctionnement : Commencer par une plénière, un framadate doit être proposé.
 Charte: en plénière, travail collectif pour légitimer et garantir les objectifs, type Méta plan. Une commission se constitue pour mettre en mots et en forme ce travail collectif : Josiane Attac
 Communication interne et externe. Intéressés après la plénière : Bérengère ; Christophe ; Claude ; Jacques.
 Trouver les moyens matériels et financiers en lien avec les commissions thématiques économie et coopération avec les institutions.

Commissions thématiques.
 Économie : dont l’économie circulaire et la création d’une Ressourcerie à Nîmes.
Jacques ; Marlène ; Mélanie ; Rd’Evolution, Josiane Attac,
 Mise en relation entre les territoires en transition et coopération avec les institutions.
Christophe ; Marie-Pierre ; Rd’Evolution,
 Transition énergétique ; Aménagement de l’espace et déplacement.
Croco Vélo ; Marie-Pierre.
 Commission « solidarité » : produits d’hygiène ; couches ; lait bébé.
Claude.

2- Evénements.

2-1 Pissevin : L’espace de coopération Nîmes Pissevin organise
 Le 5 mai à la Colline aux oiseaux à partir de 10h30 des animations. Si certain-e-s sont disponibles, ils sont les bienvenus.
 Le 22 septembre de 13h00 à 19h00 une journée des associations. Repas partagé en fin de matinée pour les participants ; bienvenue à NET (stands, animations)

2-2 Quinzaine du DD :
 Le 2 mai réunion d’organisation 2 rue du Cadereau.
 Ajout dans le programme le 2 juin à la Placette ; tous les volontaires sont bienvenus.

2-3 Le 18 septembre. Alternatiba. Avec Arles en amont et Aubais en aval. Les biocoops sont partantes.

2-4 Rd’Evolution.
 Des nouvelles : Acquisition du local pour 300 000 €. Vers une terre de convergence.
Montage du wiki pour la journée des possibles. La transition vient de la base. Désir d’être sur le terrain. Recherche d’un terrain de 100 hectares. C’est bien d’aller convaincre mais c’est aussi bien de se retrouver entre nous pour avancer : exemple de Marseille.
 Wiki « Territoires en transition » :
http://lamaisondelenergie.org/TerritoireEnTransition/wakka.php?wiki=PagePrincipale
 Les Journées de Thau du 20 au 22 juillet : L’association Wako sur Nîmes (film sur des témoignages dans les quartiers) sont régisseurs. Il est possible de travailler dans la journée dans des salles quand le village est ouvert. Il y aura un grand stand « Territoires en transition » dont un poste Energie. L’idée est d’allier le faire ensemble et le communiquer.
http://lamaisondelenergie.org/TerritoireEnTransition/wakka.php?wiki=THAU

2-5 Journée proposée pour la journée des possibles : le 29 septembre. Voir avec les autres villes et la disponibilité de l’esplanade.

3- Nécessité de formation. Pour les associations, penser à l’ACEGAA Parc Kennedy, 285 rue Gilles Roberval.

Forum NeT du 7 avril, le compte-rendu

Belle journée que celle du 7 avril 2018 !
Riche en échanges, conviviale et studieuse…

En voici le compte-rendu (lien de téléchargement ; 2Mo) :
NeT_CR_du_Forum_du_7avril18.pdf

En guise de documentation pour nourrir votre réflexion, je vous propose ci-dessous deux textes : le manifeste de Transition-France (Territoires en transition) et la « Déclaration commune » du Collectif pour une Transition citoyenne.

Manifeste de la Transition

Réimaginez et rebâtissez
Placez l’attention au centre
Tissez des liens entres les membre de la communauté
Vivez sans dépasser les limites
Soutenez votre économie locale
Saisissez les occasions qui se présentent
Ayez l’esprit d’entreprise
Soyez festifs
Favorisez l’appropriation des biens communs par la communauté
Préservez les espaces fertiles
Soyez créatifs, ludiques et ouverts
Racontez toujours plein de belles histoires
Investissez dans votre communauté
Transformez vos besoins en opportunités
Entraidez-vous les uns les autres
… passez le mot !
http://www.entransition.fr

Déclaration commune des membres du Collectif pour une Transition Citoyenne

Face à une crise systémique (écologique, économique, sociale,…) chaque jour plus profonde, un mouvement est en marche qui, partout, réinvente nos façons de produire, d’échanger, d’habiter, de nous nourrir, de nous déplacer, d’éduquer nos enfants…

Des centaines de milliers de personnes construisent des alternatives au modèle actuel qui déstructure le tissu social, financiarise tous les aspects de nos vies, pille les ressources naturelles et encourage un consumérisme et une croissance matérielle forcenés.

Des organismes financiers d’un genre nouveau remettent l’économie au service du bien-être humain et non de l’enrichissement matériel d’une minorité. Des entreprises, des citoyen(ne)s, des élu(e)s donnent la priorité à une économie réelle, sociale, solidaire, ancrée dans les territoires et les communautés humaines ; ouverte aux solidarités internationales et à la diversité des peuples de la terre. Construisent une économie circulaire, intelligente, participant à la régénération des écosystèmes.

Des citoyen(e)s, ingénieurs, acteurs associatifs, collectivités, scénarisent une transition énergétique pour progressivement abandonner les énergies fossiles et fissiles et développer un bouquet d’énergies renouvelables. Proposent des trajectoires afin d’engager un véritable effort de sobriété et d’efficacité énergétique.

Des fournisseurs d’énergie proposent une électricité 100% renouvelable, rapprochent les producteurs et les consommateurs au sein de circuits courts, permettant ainsi la réappropriation citoyenne de l’énergie.

Des paysans, des agronomes développent une agriculture capable de nous nourrir sans pétrole et sans intrants chimiques, fondée sur un haut savoir agronomique, la connaissance des processus naturels, une grande diversité de semences et de variétés, librement reproductibles. Des producteurs associés à des citoyens, des élus locaux, réimplantent une agriculture vivrière dans chaque territoire (rural, péri-urbain ou urbain), afin d’assurer sécurité, salubrité et autonomie alimentaire pour tous.

Des démarches pédagogiques nouvelles se montent, proposant à nos enfants une éducation basée sur la coopération, la complémentarité, la connaissance de soi, des autres et de la nature. Une éducation leur prodiguant les savoirs, savoir-être et connaissances dont ils auront besoin pour s’épanouir et relever les défis du XXIème siècle.

Des processus d’approfondissement de la démocratie sont conduits, facilitant la participation directe des citoyens aux décisions qui les concernent, dans la cité et dans l’entreprise, instaurant une véritable coopération entre les élu-e-s et les autres citoyen(ne)s. Inventant les institutions nouvelles qui permettent à chacun-e de peser dans le sens de la transition à laquelle nous aspirons.

Nous, organisations qui œuvrons, chacune dans notre domaine, à cette transition écologique sociale et humaine, croyons qu’il est temps d’amplifier ce mouvement et de lui donner la puissance nécessaire à un profond changement de société.

Afin d’encourager cette dynamique, nous créons aujourd’hui, le Collectif pour une Transition Citoyenne. Montrant ainsi qu’il est indispensable d’unir nos forces, de coopérer et de sortir des logiques de chapelles. Nous entendons ainsi rassembler nos compétences, nos ressources, nos réseaux afin d’optimiser l’impact de nos actions individuelles et collectives. Nous relier pour nous soutenir mutuellement.

Nous invitons aujourd’hui toutes celles et tous ceux qui souhaitent participer à ce grand projet d’une transformation non violente de notre société, à nous rejoindre en s’impliquant dans une ou plusieurs de nos structures.

Plus que jamais nous croyons indispensable « d’être ce changement que nous voulons pour le monde », individuellement et collectivement.

De préférer dans nos vies une forme de sobriété heureuse à l’ébriété consumériste. La coopération à la compétition. L’altruisme à l’égoïsme.

N’attendons pas le changement. Prenons notre avenir en main, maintenant. Ces initiatives pionnières, ont fait leurs preuves. Si nous le voulons, elles pourront construire en quelques décennies, une so­ciété radicalement nouvelle, partout sur la planète.
Cluny, mai 2013
http://www.transitioncitoyenne.org

NÎMES EN TRANSITION, collectif d'associations et de citoyens inscrits dans le mouvement des Territoires en transition, invite à prendre conscience des profondes conséquences de la convergence du pic du pétrole, du changement du climat et de la nécessité de s’y préparer concrètement. Il s’agit de mettre en place des solutions fondées sur une vision positive de l’avenir.