CR réunion du 29 juin 2017

Transition Késako ? Forums Forum public CR réunion du 29 juin 2017

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Christophe Orliac, il y a 3 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #946

    Christophe Orliac
    Modérateur

    Le collectif s’est réuni jeudi 29 juin 19h autour d’un repas partagé au Jardin de la Fontaine :

    Présents :
    Bruno
    Patrick
    Josiane
    Claude M
    Marie-Pierre
    Damian
    Jacques
    Boris
    Louise et Christophe
    Christophe O
    Excusés : Ghislaine, Janie, Franck et Laurence

    Un prélude musical à été animé par Cisco.

    Christophe O dit que le site internet n’est pas pas son pré carré et qu’il serait preneur d’articles et de critiques.

    Bien qu’on soit moins nombreux qu’espéré Bruno remonte le moral des troupes et nous donne des nouvelles du réseau Welcome d’accueil des réfugiés qui commence à d’implanter dans le Gard.

    Boris se prépare à retourner en Italie cet été pour venir en aide aux sinistrés des tremblements de terre, avec sa Roulotte Fai Da Te (=do it yourself) ; cette fois ci le séjour sera plus long mais il seront de retour pour la Fête des Possibles.

    Christophe O rapporte un nouveau super exemple de synergie entre les Petits Debs et les Incroyables qui installent des bacs à Pissevin au pied du foyer de jeunes travailleurs « Charles Gide », avec l’association Paseo.

    Le CCFD Terre solidaire réfléchit à une soupe pour le climat comme il y a 2 ans, pour ponctuer des journées espacées de jeûne, avant l’adoption de l’accord de Paris.

    Hab. Fab est en train de monter un groupe d’habitat participatif dans la Gard – une prochaine réunion est programmée samedi 8 juillet au Spot – possibilité de réserver un brunch auprès d’Isabelle Fayard.

    Claude parle de l’association « café d’Anaïs » qui regroupe une quarantaine d’associations d’insertion, pour ouvrir un tiers-lieu, café social, à l’angle de la rue Nationale et de la place de l’Esclafidou, en janvier 2018. Le dernière journée de la transition avait servi de tremplin au projet mais il leur manque encore 40 000€ pour boucler le projet. Le bureau de l’association a choisi la NEF, par l’intermédiaire de la plateforme « ZESTE » pour monter un dossier de financement participatif (crowdfounding) afin de collecter 6 000 € et continuer à faire un max de pub à travers Nimes en transition et à la NEF. Le début de la collecte se fera probablement vers le 15 octobre.

    La prochaine journée de la transition le 23 septembre a pris le nom de « Fête des possibles »

    Les Viganais iront à Montpellier mais Marie-Pierre propose une soupe (en écho à la soupe pour le climat ?)

    On irait devant l’ancien palais de justice pour se mettre en cercle ou en rectangle autour d’un point central – ambiance « camp retranché de Babaorum ».

    Boris a récupéré un grand barnum de plusieurs mètres ouvert sur les 4 côtés pour abriter les centurions.

    Damian verra avec les Petits Deb s’ils veulent animer un atelier de mobilier palettes.

    Participeront la Monnaie Locale Complémentaire et le collectif Récup Anti Gaspillage.
    Christophe et Louise se proposent d’animer un atelier d’instruments de musiques à cordes.

    Le Band à Cisco : un temps ensemble autour d’un apéro à la pose de midi. L’avantage de la forme circulaire imaginée pour l’événement, c’est qu’on n’est jamais loin du centre pour participer.

    Le centre abritera le totem du collectif, constitué d’un symbole de chacun de ses membres – projet à monter.

    La soirée s’achève sur un temps de finalisation des papiers de l’asso NeT puis Jacques et Christophe O vont repérer sur l’esplanade (au niveau du palais de justice ?).

    Jacques nous inscrit à la journée des assos, début septembre.
    Christophe O joue du tamtam pour savoir qui viendra le 23 septembre et comment il participera.

    Un framadate est lancé pour se revoir entre le 28 et le 31 août.
    Je choisis la date : https://framadate.org/KpWDyZKvCwrkoFFv

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

NÎMES EN TRANSITION, collectif d'associations et de citoyens inscrits dans le mouvement des Territoires en transition, invite à prendre conscience des profondes conséquences de la convergence du pic du pétrole, du changement du climat et de la nécessité de s’y préparer concrètement. Il s’agit de mettre en place des solutions fondées sur une vision positive de l’avenir.