Pour qui tu marches ?

Transition Késako ? Forums Pour qui tu marches ?

Mots-clés : ,

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Christophe Orliac, il y a 1 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #1960

    Christophe Orliac
    Admin bbPress

    La lettre que j’ai adressée au comité local La-République-En-Marche

    Sur le site de votre parti, vous avez appelé à une mobilisation pour le climat samedi 8 décembre à Nîmes ; la façon dont l’événement est présenté sur la page et dont il apparaît sur certains moteurs de recherche laisse imaginer que vous en êtes l’organisatrice.

    Je veux croire qu’il ne s’agit que d’une maladresse et non d’une tentative de récupération car vous ne devez pas ignorer que ce sont les collectifs « Il-est-encore-temps » et « Nîmes-en-Transition » qui ont organisé cette marche pour le climat.

    Puisque vous vous intéressez à la cause climatique en vérité, vous êtes sûrement venue nous rejoindre sur l’esplanade et peut-être avez-vous participé à la préparation du « pacte pour la transition » à soumettre aux candidats, à l’occasion des prochaines échéances électorales.

    Les collectifs « Il-est-encore-temps » et « Nîmes-en-Transition » ont en commun de ne pas servir d’intérêts particuliers ou partisans ni de se raconter d’histoires mais bien de vivre une belle histoire, dans nos maisons, dans nos quartiers : changer la ville, changer la vie ici, à Nîmes.

    L’expression politique, le dialogue, sont les seules solutions pour éviter le sang et la violence ; aussi je vous invite à être attentive aux résultats de la COP 24 en Pologne et à suivre l’évolution de notre jeune mouvement.

    Il faudra associer toutes les forces pour porter la cause climatique.

    Christophe ORLIAC

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

NÎMES EN TRANSITION, collectif d'associations et de citoyens inscrits dans le mouvement des Territoires en transition, invite à prendre conscience des profondes conséquences de la convergence du pic du pétrole, du changement du climat et de la nécessité de s’y préparer concrètement. Il s’agit de mettre en place des solutions fondées sur une vision positive de l’avenir.