Ils ont fait table ronde : la vie de la cité

Lors de la journée phare du Printemps de la transition, Les Petits Débrouillards, HAB-FAB et Nébrasca ont partagé sur le sujet de la vie de la Cité. Merci Clara pour cette restitution :

Toutes les interventions, en particulier les réponses apportées par les participants, n’ont pas été retranscrites mais beaucoup de questions ont été évoquées qui appellent encore notre réflexion :
Selon vous, qu’est ce qu’être citoyen?
Réflexion sur l’espace public/privé
Est-ce que les citoyens peuvent s’approprier l’espace public?
L’espace public est-il l’UNIQUE lieu propice à la participation citoyenne?
A-t-on BESOIN d’espaces privés pour vivre en société?
 
Réflexion sur la place du citoyen dans la société
Est-on capable de changer un fonctionnement globalement ancré dans la société? (ex: déplacements systématiques en voiture, consommation dans les supermarchés….etc.)
Est-ce que me déplacer à vélo est un geste qui compte à l’échelle de la société?
Est-ce à travers notre consommation que nous avons le plus grand pouvoir d’agir?
Est-ce que des décisions majeures peuvent être prises par des citoyens?
Le citoyen a-t-il une place dans la prise de décision concernant la vie de la cité?
Sommes-nous libres dans nos choix de vie?
Comment mettre en place concrètement une participation citoyenne sur Nîmes / dans sa ville? »

Monnaie Locale : des nouvelles du Kroco

Ça y est, nous connaissons maintenant le nom de la future monnaie locale nîmoise : le Croco (ou kroco ?)). Tel est le résultat de la consultation citoyenne lancée par les Vrais Monnayeurs de Nîmes et alentours, l’association porteuse du projet de Monnaie Locale Complémentaire et Citoyenne.

Pour le design des futurs billets, il est lancé un appel à contributions auprès des nîmois(es) et des voisin(e)s, s’adressant à toutes les tranches d’âge. Ainsi les élèves de primaire feront des propositions pour le billet de 20 krocos, les collégien(ne)s pour celui de 10 krocos, les lycéen(ne)s et étudiant(e)s pour celui de 5 krocos, les adultes celui de 3 krocos et le plus petit, celui de 1 kroco est réservé aux étudiant(e)s en arts appliqués, écoles d’infographie, clubs d’art…

Les propositions ne seront pas primées, mais toutes les propositions seront exposées au public, à l’occasion d’une quinzaine sur le thème Monnaie locale au Sémaphore, fin juin (sous réserve de confirmation de la programmation…).

Les propositions pourront être aussi bien graphiques (illustrations, pictogrammes, photographies,…) que textuelles. Il s’agira en fait d’exprimer sur les coupons les différentes valeurs de la charte tant par le dessin que par le texte, mais aussi de jouer avec le nom de la monnaie, l’histoire et la géographie locales, la faune, la flore, les traditions….

Pour en savoir plus : http://monnaielocale.nimesentransition.org/2017/04/26/le-dessin-des-billets-une-oeuvre-collective/

Ça bouge du côté des déchets !!

Il y a comme une effervescence dans le secteur des déchets à Nîmes, et c’est tant mieux !
Il y a quelques semaines, nous avons appris la création de l’association LuluZed : la vie Zéro déchet à Nîmes.
Lulu Zed est une association née de la volonté d’agir concrètement et localement à la réduction des déchets dans la région de Nîmes. Ateliers, échanges, paniers de produits locaux sans emballages, partenariats, événements de sensibilisation… Dans un objectif de préservation de notre environnement, d’économie locale et de lien social.
10, rue Demians – 30000 Nîmes – lulu@luluzed.fr luluzed.fr

A noter que dans le cadre du Printemps de la Transition dans le Gard, LuluZed présentera le film Trashed au Sémaphore le jeudi 20 avril, suivi d’un débat avec de nombreux intervenants.

Continuer la lecture de Ça bouge du côté des déchets !!

NÎMES EN TRANSITION, collectif d'associations et de citoyens inscrits dans le mouvement des Territoires en transition, invite à prendre conscience des profondes conséquences de la convergence du pic du pétrole, du changement du climat et de la nécessité de s’y préparer concrètement. Il s’agit de mettre en place des solutions fondées sur une vision positive de l’avenir.