Nîmes-en-Transition au Conseil de développement de Nîmes Métropole.

Share

Elaborée collectivement à l’initiative de Nîmes-en-Transition au moment des élections municipales, la version locale du Pacte pour la Transition a été signée dans plusieurs communes de l’agglo, visant à plus d’écologie, de solidarité et de démocratie.

A ce titre, Nîmes-Métropole nous offre donc un siège au Conseil de développement et pour cela nous demande de proposer une femme et un homme, l’un.e ou l’autre devant être par la suite désigné.e en fonction du critère de parité homme-femme parmi les conseillier.ères.

Devenu incontournable dans ses domaines de compétences, Nîmes-en-Transition, via le Pacte pour la Transition nîmois qu’il a porté, participe activement aux travaux de la Communauté d’agglo, plan Climat, projet alimentaire territorial et autres commissions (assainissement non-collectif, Sitom…) ; ses interventions sont tout sauf le faire-valoir d’un immobilisme institutionnel ou de grands projets inutiles.

Cette année une version régionale du Pacte, partagée avec d’autres collectifs, a aussi été signée avec la liste arrivé en tête des élections à la Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée.

L’équipe du Pacte pour la Transition vous propose donc de faire acte de candidature pour devenir délégué.e au Conseil de développement de la Communauté d’Agglomération Nîmes-Métropole.

Cet appel à candidature n’est pas réservé qu’aux membres de l’équipe actuelle du Pacte pour la Transition ; il nécessite bien sûr de s’y intéresser ainsi qu’aux enjeux d’avenir de la cité, sans être forcément un.e expert.e, mais d’adhérer aux valeurs de la transition écologique, solidaire et démocratique.

Répondre avant le 27 août à pacte-transition@nimesentransition.org

Pour le Pacte pour la Transition – Nîmes
Christophe Orliac et Jacques Sarda

« La politique ne peut éviter que la planète pète sans que les citoyens eux-mêmes ne montent en puissance dans le changement » Dominique Bourg, philosophe