Règlement du concours

Share

Règlement (encore susceptible de légères modifications)

Article 1 : Généralités.
Le concours Ma plaidoirie pour le Climat en 90 secondes est organisé conjointement par l’association SEDDUNîmes et le collectif Nîmes-en-Transition. La battle se tiendra le samedi 17 avril 2021 lors de la journée de clôture de la Semaine Étudiante du Développement Durable. En cas de nécessité sanitaire la battle pourrait être organisée en distanciel grâce aux outils numériques.

Article 2 : Inscriptions.
Les inscriptions se dérouleront sur les sites https://seddunimes2021.wordpress.com/ et https://nimesentransition.org/ma-plaidoirie/ jusqu’au 10 avril 2021. Les inscriptions sont ouvertes aux élèves des collèges, lycées et universités de Nîmes et des communes environnantes.

Article 3 : Catégories prévues.
Les candidats seront répartis en catégories selon leur niveau d’études, a priori collégiens, lycéens et étudiants. L’organisation se réserve le droit de modifier ce point en fonction du nombre de candidats. Les plaidoiries sont présentées individuellement.

Article 4 : Sujets.
Les sujets des plaidoiries porteront sur des thèmes en rapport avec le climat, la biodiversité et auront pour objectif de proposer un éclairage sur un sujet réputé complexe, méconnu ou généralement mal traité. Les candidats pourront proposer un sujet de leur choix ou en sélectionner un dans une liste proposée par l’organisation.

Article 5 : Préparation des candidats.
Les candidats pourront préparer leur plaidoirie seuls, en équipe, avec l’aide d’un enseignant, d’un membre de Nîmes-en-Transition ou de toute personne de leur choix

Article 6 : L’exposé.
Les candidats disposent d’une feuille A4 maximum pour leur exposé. Dans la mesure du possible, la plaidoirie ne doit pas être lue, mais les candidats peuvent s’aider de leurs notes portées sur la feuille. Les candidats peuvent utiliser quelques accessoires. Avant le début de la plaidoirie l’animateur pourra échanger quelques mots avec le candidat, annoncer son nom, son établissement et sa classe. Il annoncera également le sujet sur lequel le candidat argumentera et lancera le chronomètre au premier mot de son exposé. La plaidoirie devra durer 90 secondes à 15 secondes près.

Article 7 : Le jury.
Le jury sera constitué par les organisateurs et pourra être composé de militants de l’écologie, d’enseignants, de professionnels de la parole (avocats, journalistes, comédiens,…), etc.

Article 8 : Critères d’évaluation
Afin d’évaluer les plaidoiries des candidats, le jury fondera sa décision sur les critères suivants :
– La qualité de l’argumentation. Ceci inclut la capacité à expliquer et convaincre mais aussi les idées, l’approche, la réflexion, les exemples, le respect du sujet, la clarté des propos.
– La qualité de l’expression orale. Ceci inclut le vocabulaire employé mais aussi l’intonation, l’aisance, l’expression, la diction, la gestuelle…
Le jury est souverain en sa décision au terme d’une délibération secrète. Les candidats s’engagent à ne pas contester sa décision.

Article 9 : Récompenses.
Les récompenses seront remises à l’issue du concours. Les lots seront principalement composés de dons de la part des partenaires des associations organisatrices du concours.

Article 10 : Droits d’images et d’auteurs.
En s’inscrivant, les candidats acceptent que le texte de leur discours, leur enregistrement sonore, puissent faire l’objet d’une communication ultérieure par les organisateurs ou leurs partenaires. L’autorisation expresse des candidats (d’un parent pour les candidats mineurs) sera nécessaire à toute diffusion éventuelles de photos ou de vidéos prises lors de la manifestation.

Article 11 : Acceptation du règlement.
La signature de ce règlement implique l’acceptation pleine et entière de celui-ci.

Article 12 : Droit d’accès et de rectification.
En application de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les candidats au concours Ma plaidoirie pour le Climat en 90 secondes disposent des droits d’opposition, d’accès, de rectification et de suppression des données personnelles les concernant.

Retour

NÎMES EN TRANSITION, collectif d'associations et de citoyens inscrits dans le mouvement des Territoires en transition, invite à prendre conscience des profondes conséquences de la convergence du pic du pétrole, du changement du climat et de la nécessité de s’y préparer concrètement. Il s’agit de mettre en place des solutions fondées sur une vision positive de l’avenir.