Archives de catégorie : Climat

Écrivons ensemble notre avenir !

Contrairement au message véhiculé par beaucoup de média, si l’on arrêtait tout d’un coup d’émettre autant de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, les conséquences favorables sur le climat et la qualité de l’air se feraient rapidement sentir.

CC BY-SA 2.0

C’est ce que rappelle la vice-présidente du GIEC, la Française Valérie MASSON-DELMOTTE qui a supervisé le rapport du 9 août 2021 : « l’inertie, ce n’est pas celle du climat, c’est celle de nos infrastructures, les voitures, les systèmes de chauffage, les usines, les pratiques agricoles etc. ».

Évidemment, une fois qu’on a dit çà, on n’a pas trouvé la solution pour nos infrastructures mais tout de même, çà change fortement la perception :

1. dans le rétroviseur : il est confortable pour les tenants de l’immobilisme de chercher à nous faire croire que tout est écrit d’avance et que l’on n’aurait plus qu’à subir stoïquement un dérèglement climatique hérité de nos parents ;

2. dans le viseur : nous avons toutes les cartes en main pour écrire ensemble notre avenir et celui des générations futures.

Autre idée reçue : celle de désigner la COP comme la dernière chance pour sauver le climat ; les dirigeants manquent encore d’acuité pour entendre le peuple ou bien – dans les democraties – le peuple n’a pas exprimé assez clairement ses attentes.

Cette dernière chance pour sauver le climat et, derrière lui l’humanité qui a toujours su s’adapter, il est temps de la saisir, samedi lors de la marche pour le climat à 14h sur l’Esplanade, puis au lendemain de la COP26, avec espérance et détermination.

« bouge ta COP » #1

Une conférence de presse s’est tenue lundi 27 septembre au café d’Anaïs en présence de plusieurs journalistes et avec la participation de toutes les associations qui coopèrent pour animer à Nîmes une grande campagne BOUGE TA COP, à la veille de la 26ème Conférence des Parties (COP 26) sur le climat à Glasgow en Ecosse, du 2 au 12 novembre prochain.  Il s’agit de la dernière rencontre avant la mise en œuvre de l’Accord de Paris de décembre 2015 (COP 21). Elle s’annonce comme déterminante pour les Etats qui doivent finaliser le manuel d’application de la mise en œuvre de l’Accord et l’atteinte des objectifs fixés.

Le lendemain, France Bleu Gard Lozère et Midi Libre l’ont fort heureusement largement relayé :

    Chacune des associations est convaincue que les questions environnementales ne peuvent s’envisager en dehors des questions de justice sociale et inversement. Fortes de cette convergence de vues et d’objectifs, les associations ont donc décidé de coopérer pour donner à chacun des événements  listés ci-dessous le maximum de retentissement.

“La fin de l’histoire de l’humanité n’est pas écrite. Le stylo est entre vos mains”, c’est l’un des slogans qui inspireront la Marche pour le Climat, à l’initiative des Citoyens pour le Climat – CPLC Nîmes, où nous pourrons tous nous rassembler.

– Les 2 et 3 à la Placette : le festival du Comité de quartier,

– Le 3 au cimetière protestant : « clean walk », avec l’Église verte de Nîmes-Nord,

– Le 3 à Saint-Génies-de-Malgoirès : la fête annuelle de la Confédération paysanne,

– Le 7 au Sémaphore : « Le monde selon Amazon », avec l’association Attac-Nîmes

– Du 12 au 17 et en point d’orgue le 16, place Saint Charles : la semaine Urgence pauvretés, avec le réseau ANAÏS,

– Le 22 : une conférence gesticulée « pour une sécurité sociale de l’alimentation »,

– Enfin, la marche pour le climat avec CPLC Nîmes, au moment de la COP 26.

Pour le Réseau Action Climat, le projet de loi ne reflète pas le travail de la Convention citoyenne

Le CCFD Terre solidaire est membre du collectif Nîmes-en-transition et du Réseau Action Climat. Celui-ci dénonce un projet de loi qui ne reflète pas le travail de la Convention citoyenne :

<< Force est de constater que la plupart des modifications adoptées après l’examen de la loi en Commission spéciale sont sans conséquences réelles sur le fond des mesures. De nombreuses propositions de la Convention citoyenne sont absentes du texte, et la majorité a systématiquement refusé les amendements des députés proposant de les y réintégrer.

Continuer la lecture de Pour le Réseau Action Climat, le projet de loi ne reflète pas le travail de la Convention citoyenne

Bon anniversaire, Laurent !

Il y a cinq ans, Laurent Fabius clôturait un sommet international qui, comme les autres COP, marquerait un tournant dans l’histoire de l’humanité : la COP21.

Comme on peut le voir ci-dessous, la concentration de CO2 atmosphérique semble avoir été fortement influencée par les diverses COP. Hier la teneur CO2 de l’atmosphère était de 413ppm (voir https://www.co2.earth/daily-co2 )

Graphique, source https://jancovici.com

#PlusJamaisCa #PourLeJourDapres

La crise sanitaire et économique que traverse le pays est sans précédent pour plusieurs générations. C’est un moment unique pour prendre conscience qu’il existe des alternatives au capitalisme néolibéral, productiviste et autoritaire, mais surtout qu’elles sont réalisables ! Il est primordial de mettre en œuvre les nécessaires transformations économiques, sociales et environnementales dont l’urgence a été révélée par cette crise.

Continuer la lecture de #PlusJamaisCa #PourLeJourDapres

Le Pacte…sans transition !

Bonjour, 
Comme vous le savez sans doute si vous avez suivi les infos locales, plusieurs maires de Nîmes-Métropole, à Manduel, Marguerittes, Nîmes et Poulx, soit presque les deux tiers de la population, ont signé le Pacte pour la Transition que nous avions proposé à tous les candidats aux élections municipales : https://www.nimesentransition.org/doc/Pacte-synthese.pdf

Sans transition, nous avons participé aux conseils municipaux « d’installation », à Nîmes vendredi, à Marguerittes samedi, pour leur dire que ça commençait maintenant !

Continuer la lecture de Le Pacte…sans transition !

Voter pour le Climat : dernière ligne droite !

Le 28 juin, on vote pour le Climat !

Ce dernier week-end, les conclusions de la Commission citoyenne pour le Climat (les 150 citoyens tirés au sort!) sont venues valider pour l’essentiel la vision d’ensemble et les mesures du Pacte : la Transition écologique ne peut se faire sans justice sociale.

Ce Pacte, initié par 60 organisations nationales (d’Emmaüs à Greenpeace et Attac,  de Terre de Liens au Secours Catholique, des Etats Généraux des Migrations à France Nature Environnement,…) répond à un constat : la Transition écologique et solidaire se fera à l’échelle locale (selon le GIEC 50 à 70% des leviers de la Transition sont à l’échelle locale) et ces élections municipales en seront une étape décisive.

C’est bien dès ce mandat municipal que tout doit être mis en place pour la Transition ! A Nîmes, mais aussi à Montpellier, à Sète, à Toulouse, à Marguerittes, à Manduel, à Arpaillagues… Les collectifs porteurs du Pacte en Occitanie se sont réunis et seront vigilants tout au long du mandat à venir.

Continuer la lecture de Voter pour le Climat : dernière ligne droite !

Le second tour, c’est le 28 juin…

Une opportunité pour accélérer la transition écologique, démocratique et sociale sur ton territoire ? Le mandat qui va commencer est le dernier à pouvoir mettre en place une vraie Transition écologique, solidaire, citoyenne.

En matière de Climat et de biodiversité, il nous faut « en même temps » gérer l’inévitable et éviter l’ingérable.

Pour soutenir les 32 mesures du Pacte, diffusez sur les réseaux sociaux les vignettes thématiques :

Nous les premiers, une tribune qui interpelle le président

Le Président l’a dit : « Sachons, dans ce moment, sortir des sentiers battus, des idéologies ; et nous réinventer, moi le premier.… » Et, comme l’aurait dit mon grand-père, ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd ! Ainsi des élus locaux, responsables associatifs, intellectuels, citoyens engagés, signent une tribune dans laquelle ils proposent un scénario pour « un monde d’après juste et durable ». Trois étapes pour un plan de relance : une phase de consultation citoyenne, la création d’un Conseil national de la Transition et enfin la création d’une Assemblée citoyenne du futur.
La tribune et la liste des premiers signataires : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/tribune-nouslespremiers-elus-personnalites-publiques-ou-citoyens-ils-s-adressent-a-emmanuel-macron-pour-dessiner-le-monde-dapres_3937031.html?fbclid=IwAR3tO6zB0asxh0eaLXXoCY4q1R2W-X3nmRP4mhYsR1zAQfUpJlMNOTANKwE

Parmi les premiers signataires : Carole Delga (présidente Région Occitanie), Éric Piolle (maire de Grenoble), Priscilla Ludosky (militante Gilets jaunes), Pablo Servigne (ingénieur, essayiste),…

Plus que 2 jours pour voter pour Terre de convergence !

Bonjour à toutes & tous, salut à Nous,
La Terre de Convergence a besoin de vous!!!
La Région Occitanie lance un vote citoyen « Ma solution pour le climat » pour mettre en œuvre sur le territoire de nouvelles solutions citoyennes grâce à un budget participatif.

Le projet citoyen “Terre de Convergence apporte une solution d’action concrète: une terre de 100 hectares préservés, portée par un collectif de citoyens, un espace de sensibilisation active sur les solutions existantes pour faire face à l’urgence climatique.


Pour voter, les étapes :

  • aller sur le site https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/
  • cliquez sur « connexion » en haut à droite
  • créer son compte -> avec FB ou Google pour aller + vite ou avec votre adresse email
  • si t’as choisi l’email VA SUR TA BOITE MAIL POUR VALIDER
  • pour aller sur le projet, cliquez sur l’image, ou aller à http://tiny.cc/VoteConvergence cliquer sur « voter pour » PUIS VALIDEZ

BRAVO tu as fais un truc utile avec ton index aujourd’hui !
Merci !! Pour votre soutien par le vote et par le partage de ce défi à votre réseau.